Institut d'Estudis Occitans
Label Òc per l'Occitan
  • Òc
  • Français
  • English
Loading Events

« All Events

  • This event has passed.

Fête dans le chevelu de la Vienne : « Qu’es l’aiga que fai la vita » : Bernat Combi + Farem tot petar + Jan-Màri Caunet

31 May - 2 June
Montanha lemosina – Montagne limousine (19, 23, 87)

Enquête populaire sur le bassin-versant de la Vienne-amont

« C’est une rivière qui nous est commune.
Habitants et habitantes, usagers, agriculteurs, pêcheurs, baigneurs, flâneurs, nous voilà au bord de l’eau et au bord du doute. Et si l’eau venait à manquer…
Comprendre les enjeux qui tournent autour de l’eau, sous toutes ses formes et avec tous ses acteurs : eau potable, barrages, hydroélectricité, poissons, oiseaux, insectes, étangs, canoés, baignades, moulins, souvenirs, rochers, ponts, berges, rives, ripisylve, etc.
Et puis, se poser la question : en quoi tout cela est notre affaire et comment agir pour ne pas laisser cette eau fuiter pour alimenter les finances de Veolia ?
Comment la protéger et en faire, définitivement, un bien commun. On a deux semaines pour réfléchir à tout ça ! »

Avec en particulier :

Lundi 31 mai, sur le site des sources de la Vienne, entre Peyrelevade et Saint-Setiers

  • 13h30-18h :
    • Lecture de textes choisis de littérature et poésie limousine et occitane sur l’eau et la rivière par Bernat Combi
    • Présentation du programme de la fête et lancement de l’enquête collective grandeur nature sur le bassin-versant
    • Lecture habitée et musicale de textes de Gary Snyder, poète, traducteur, penseur et écologiste américain qui a beaucoup écrit sur les bassins-versants par Swan et Anna Desreaux.
  • 16h30 : Concert en plein air de Farem Tot Petar ! trio de musique traditionnelle limousine à danser.
    Farem Tot Petar en occitan : nous ferons tout péter !

    Jean-Jacques Le Creurer : accordéon diatonique, violon.
    Louise Le Creurer : violon, chant.
    Vincent Brusel : mandoline, chant

    Un concert qui se danse et un bal qui s’écoute où chant et instruments se conjuguent pour dynamiser les planchers, dynamiter les clichés et « far petar los pès », faire péter les pieds des danseurs de bourrée. Le répertoire s’appuie sur des collectes réalisées en Limousin et principalement en Creuse. Le chant, essentiellement en occitan, s’épanouit dans l’espace créé par les violons, l’accordéon et la mandoline…
    La musique, concoctée à partir d’une connaissance approfondie des sources patrimoniales, est réjouissante, pétillante, surprenante, avec des clins d’œil facétieux vers d’autres genres musicaux. Les arrangements s’attachent à faire ressortir l’originalité des mélodies, la richesse du style de jeu, et l’aspect intemporel de cette musique qui lui assure une éternelle jeunesse.

> Site accessible à pied depuis le carrefour entre la D21 – route entre Meymac et Felletin – et la D36 qui mène à Peyrelevade, pour les personnes avec des difficultés à marcher on peut y accéder par un petit bout de piste 300m plus loin sur la route en direction de Meymac juste en face de l’embranchement qui va à Sornac.

Dimanche 6 juin, Tarnac, Magasin Général

  • 15h00 : À la recherche de la memòria de l’aiga, la mémoire de l’eau…
    Présentation par Jan-Màri Caunet (IEO Lemosin) de l’enquête menée pour réaliser le livre Memòria de l’aiga.
    Une enquête menée en occitan auprès des derniers acteurs de la civilisation rurale pour porter témoignage d’un pan de mémoire technique et linguistique de la montagne limousine : las levadas, la torba, los molins, l’aiga dins lo vialatges…
    Rendez-vous au Magasin général.

Cliquez sur l’image pour consulter le programme en entier !