Institut d'Estudis Occitans
Label Òc per l'Occitan
  • Òc
  • Français
  • English
Loading Events

« All Events

Nadalons, chants de Noël – Olivier Payrat

17 December @ 18h00
Egleisa – Église, Mostier-Ventadorn – Moustier-Ventadour (19)

En l’église Saint-Pierre du Moustier, devant la crèche des habitants. Venez avec enfants et petits-enfants !

Olivier Payrat : Chant, vielles à roue

Les chants de Noël présentés dans ce répertoire chanté ont été collectés sur les territoires actuels des départements de la Corrèze, de la Dordogne et du Nord-Lot, entre le milieu du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Ils proviennent des recueils de l’Abbé Victor Pourville (Lou Cabrettairi de Nadalou et de Nostra Dama), de Joseph Canteloube (Anthologie de chants populaires français, Tome I et Tome III), de J.B. Chèze-L. Branchet-J. Plantadis (Chants et chansons populaires du Limousin), et des Abbés Casse & Chaminade (Les Vieilles Chansons Patoises Du Périgord).

« Chaque chanson est une saynète, une interprétation champêtre de la Nativité, dans laquelle le berger, témoin et médium de cet événement, symbole de vie, partage son enthousiasme et sa joie avec les autres acteurs qui sont le plus souvent d’autres bergers et plus largement avec l’auditoire auquel s’adresse ces chansons.
Cette gracieuse simplicité de la cantilène pastorale, par sa forme, ses phrases musicales et ses mots, est le reflet d’une société rurale et paysanne du XVIIIe, car la plupart de ces chants trouvent leurs origines durant ce siècle.
Ces mises en scène de la Nativité sont les illustrations des livres saints à l’image des retables de nos églises ou de nos chapelles qui représentent et interprètent les cycles de la vie chrétienne.
C’est en 1223 que Saint François d’Assise organise à Greccio une crèche vivante avant de célébrer la messe de Noël. Petit à petit, la coutume s’est répandue sous l’influence des prédicateurs franciscains. D’abord, les crèches étaient vivantes, puis apparurent leur miniaturisation et la représentation des personnages sous forme de figurines, à partir des XVIIe et XVIIIe siècles, principalement à Naples.
Ces chants s’imprègnent évidemment de la saison hivernale où se situe la fête de Noël; une saison froide, hostile et dure pour les malheureux où le Soleil divin vient redonner de la chaleur et de l’espoir.
Certes ce rendez-vous est un prolongement des fêtes solaires païennes mais en y apportant la nouvelle de la Rédemption. » O.P.

> Organisé par Carrefour Ventadour.
> Durée : 1h30.
> En français et en occitan.
> Tarif : Participation libre au chapeau.

Per ne’n saubre mai – Renseignements :

Carrefour Ventadour – 06 85 66 51 00 – carrefour@ventadour.net