Institut d'Estudis Occitans
Label Òc per l'Occitan
  • Òc
  • Français
  • English

Jean-Pierre Reydy



Jean-Pierre Reydy est né en 1947 dans un petit village près de Nontron (Dordogne). Les quatre familles de métayers y pratiquaient un art de vivre ensemble qui prit fin brutalement dans les années 60. L’occitan était leur langue.

Ses études au collège de Nontron, à l’École Normale d’Instituteurs d’Angoulême, puis à Poitiers et à Paris, le menèrent au CAPES et à l’agrégation d’anglais (1971), ainsi qu’à une licence de russe et un diplôme de serbo-croate. Il enseigna l’anglais au lycée de Châtellerault, au Lycée Pilote Innovant du Futuroscope, puis à l’université de Poitiers. Spécialiste de la didactique des langues, il rédigea en 1996 un cours d’anglais pour adultes à la demande du CNED.

En 2004, il commença d’utiliser ses connaissances linguistiques pour décrire sa langue maternelle, l’occitan de son village, langue qu’il n’avait jamais cessé de pratiquer (Notre Occitan – IEO Lemosin, 2006). La nouvelle Les Mains du Bourreau (Las Mans dau Borreu) parut en 2006 dans Lo Bornat. Le Chemin de la Fontaine (Lu Chamin de la Font ; recueil de textes occitan-français-anglais) et le récit autobiographique Vilajalet suivirent en 2007, ainsi que des poèmes et écrits divers. Son ambition, selon son expression, est de « faire renaître la langue de nos aînés comme langue moderne ». Le poème Le Moulin Fagnoux (Lo Molin Fanhos) a été mis en musique par le compositeur Pierre UGA (œuvre pour récitant, flûte, violon, violoncelle et piano créée en 2010). Un recueil d’essais et chroniques, Chaucidas dins los blats, parut en 2014. On lui doit également un lexique trilingue occitan-français-anglais de 3000 mots, Tot per tres, ainsi que des mots croisés et mots mélangés en occitan, Rejas de mots. Chroniqueur du blog La Vita en òc, il est aussi traducteur en occitan des auteurs russes Pouchkine et Gogol.

Jean-Pierre Reydy vit dans sa maison de famille, commune de Javerlhac (Dordogne).

Ce qui peut s’envisager avec Jean-Pierre Reydy :

Conférences

  • Un regard britannique sur la langue occitane et sa littétature à propos de l’ouvrage récemment paru en Angleterre : Grains of Gold, An Anthology of Occitan Literature, éditeur James Thomas.
    Notre langue occitane, souvent ignorée ou méprisée en France, est respectée, admirée et étudiée en Angleterre, en Allemagne, au Japon. Promenons-nous donc dans cette anthologie, comme on regarde les vitrines des magasins, pour y découvrir des richesses insoupçonnées, textes rares ou plus connus des troubadours, des femmes troubadours, de la Renaissance baroque, des félibres monarchistes et des félibres rouges, des félibres anglais (sic)… et pour suivre la marche hésitante et douloureuse vers l’occitanisme jusqu’au XXIe siècle.

Lectures

En savoir plus

  • Lire :

Notre Occitan : Le dialecte du Périgord-Limousin parlé dans le Parc naturel régional – phonétique, grammaire, vocabulaire, Éd. IEO Lemosin, 2006.
Vilajalet – récit autobiographique, Éd. Lo chamin de sent Jaume, 2007.
Lu Chamin de la Font – Le Chemin de la Fontaine – The Path to the Spring – recueil de textes,  Éd. Terra d’òc, 2008.
> Chaucidas dins los blats – essais et chroniques, Éd. Lo chamin de sent Jaume, 2014.
> Tot per tres – lexique trilingue occitan-français-anglais, Auto-édition, 2016.
> Rejas de mots – mots croisés et mots mélangés, Auto-édition, 2016.

→ Acheter